vendredi 30 décembre 2011

[Livre] "L'invention de Hugo Cabret" de Brian Selznick





"L'invention de Hugo Cabret" de Brian Selznick
Éditions Bayard Jeunesse

En quelques mots : Hugo, jeune orphelin de 12 ans, vit avec son oncle qui l'héberge dans les combles de la gare dont il est chargé de régler les horloges. L'oncle, un peu, beaucoup, porté sur l'alcool, est souvent absent, le petit Hugo doit alors faire tout le travail lui même. Petit génie de la mécanique il n'a qu'un rêve remettre en marche l'automate sur lequel son père travaillait avant de mourir. Quel secret cet automate renferme-t'il?

  • en 2 mots : invention & magie
  • en 1 question : Et si le destin c'était juste d'y croire ?

Entre le conte pour enfant et le roman d'adulte, "L'invention de Hugo Cabret" répond à plusieurs attentes du lecteur : rêve, imagination, suspens, intrigue, rebondissement, réalisme mais surtout une belle histoire !...
Astucieux Brian Selznick nous offre ici un roman d'un nouveau genre. Conteur, illustrateur et romancier, il dose subtilement la part d'images et de mots pour que l'imagination propre du lecteur continue d'oeuvrer, mais lui donne aussi les pistes et les clés de son univers, par des illustrations réalistes et pleines de charme. Des illustrations en noir et blanc, crayonnés, nous transportant rapidement dans un univers des années 30... 
Une histoire d'automate, de magie et de cinéma avec une histoire de départ qui débouche sur une autre, puis finalement encore sur une autre, mais toutes liées entre elles. Un rythme soutenu qui nous pousse a ne pas lacher le livre, nous menant à la page suivante, pour découvrir ce qui arriver à Hugo... On se dit aller encore une page, encore une image et l'on se retrouve à la fin du livre... le refermant doucement avec une question en tête : Et si je cherchais un peu plus d'information sur ce Georges Méliès et ce Professeur H. Alcofrisbas? ^^

Bref un bonheur de livre !
A noter de bien lire les notes de l'auteur qui sont une vraie mine d'informations !
Il nous renvoie même ici :))

Note 9/10
Un bonheur de lecture ! le mélange d'illustration et de texte est très équilibré et d'un charme fou ! Des images pour des mots, des mots pour des images. Un nouveau genre littéraire mêlant BD, roman et cinéma qui j'espère sera le premier d'une longue série !

Morceaux choisis : 
"Quand j'y pense, j'aime presque autant ces images que les films, déclare-t-elle. A partir d'une photo, on peut s'inventer toute une histoire dans sa tête."
"Mais une autre histoire commence, car chaque histoire conduit à d'autres, et celle-ci nous entraîne jusque dans la Lune."
"Tu as remarqué que toutes les machines sont créées dans un but précis? demande-t-il à Isabelle. Elles sont conçues pour nous amuser, comme cette souris; pour donner l'heure, comme les horloges ; pour nous émerveiller, comme l'automate."

Bonus : il est adapté au cinéma par Martin Scorcese et il est actuellement à l'affiche ! 


Découvrez ci-dessous la bande annonce !




Distributeur : Metropolitan FilmExport

mardi 27 décembre 2011

[Livre] "Des vents contraires" de Olivier Adam



"Des vents contraires" de Olivier Adam
Éditions de l'Olivier

En quelques mots : Paul doit faire face à la disparition de sa femme... Depuis la disparition de sa femme, c'est un homme brisé, rongé par le chagrin, qui ne trouve la force d'avancer que pour Clément et Manon, ses deux enfants. Avec ses deux enfants, il fait le choix de retourner dans la ville de son enfance, St Malo... De rencontres en rencontres il va tenter de faire surface...

  • en 2 mots : père & disparition
  • en 1 question : un retour aux sources peut-il être source de renaissance ?

Attirée par "Des vents contraires" parce que j'ai appris qu'il était adapté au cinéma, je ne regrette vraiment pas ma lecture.
En effet, "Des vents contraires", 6ème roman d'Olivier Adam, a qu'il l'ont doit entre autre "Je vais bien ne t'en fais pas", nous démontre encore une fois que l'auteur maitrise pleinement l'art de la description.

Il nous plonge ici rapidement dans le quotidien "infernal" de Paul. Paul qui fait face à la disparition de sa femme, Sarah, partie un matin, sans rien dire, en laissant derrière elle sac à main et papiers  d'identité... Est-t'elle partie? Est-t'elle morte? Paul ne veut penser au pire et vit depuis sa disparition, il y a plus d'un an, au jour le jour, tenant le coup avec l'alcool comme une béquille qui effacerait le manque et sa mémoire...
Y a-til pire que de ne pas savoir? il répondra au fil des pages que oui, l'absence est pire, ce vide béant que l'on ne pourra jamais combler... Parce qu'une personne ne se remplace pas... Sarah est l'amour de sa vie et son départ le dévaste... Il fera tout ce qu'il peut pour ses enfants, Clément et Manon, qui sont sa raison de vivre. On sent alors tout l'amour d'un père pour ses enfants, les émotions et les sentiments y sont parfaitement décrits. On ne peut s'empêcher de sourire tendrement, de soupirer, de sentir les larmes monter, un peu..., ou d'avoir envie de le secouer un peu. Ses enfants sont sa priorité n°1, rien ne compte de plus important.

Pour tenter de vivre autrement il décide de retourner sur les lieux de son enfance, auprès de son frère Alex et de sa belle-soeur Nadine. Il retourne donc à St Malo, comme si la mer pouvait remplacer la mère... Comme si les repères du passé, de son enfance, pouvait l'aider dans son présent... De rencontre en rencontre, il finira par s'intéresser aux autres et "sortir" un temps de son absence d'elle... Des rencontres qui le porte vers demain... Jusqu'au dénouement final...

Un livre qui se décompose en 3 parties : Hors saison, Les grandes marées et A perte de vue, autant d'étapes que traverse Paul et les siens. Un livre sombre et douloureux, mais aussi chargé d'espoir, de sentiments forts et sincères, qui nous rappelle que les personnes qui nous entourent peuvent aussi être ceux qui nous aident... Et qu'en aidant les autres on s'aide aussi un peu soi-même...

Un livre qui se termine vite, bien trop vite, même si l'on devine que demain ne sera plus jamais pareil... On aimerait juste continuer à suivre Paul, Clément, Manon, Alex et Nadine, Isabelle, Gaël, Justine...

Note 8/10
Un drame bouleversant qui nous plonge dans l'histoire d'un père qui fait face à l'absence, à la disparition de l'amour de sa vie, la mère de ses enfants, et qui se doit de continuer à vivre  pour ses 2 enfants. Un roman qui nous plonge dans l'attente de Paul qui sombre et remonte comme un morceau de bois à la mer, jusqu'au dénouement...

Morceaux choisis : 
"Je suis sorti comme on remonte à la surface"
"Dans cette ville en bord de mer j'y avais passé mon enfance et sans même avoir pris la peine d'y réfléchir, c'était à elle que je nous confiais désormais."
"Alex m'a demandé si j'étais sur de moi et en le regardant, j'ai pensé qu'au fond on restait toute sa vie le petit frère de son grand frère."
"le concret nous cimente, le quotidien nous lie, l'espace nous colle les uns aux autres, et on s'aime d'un amour étrange inconditionnel, d'une tendresse injustifiable et profonde, qui ne prend pourtant sa source qu'aux lisières."
"Il s'est mis à pleuvoir, des gouttes lourdes, comme des balles, je me suis laissé trouer, transpercer, je me suis laissé laver de fond en comble, jusqu'à ce que Sarah s'en aille, son visage et son corps, et l'empreinte que creusait son absence."
"(...), leurs moments de joie me filaient des décharges de bien-être dans la cervelle et dans le coeur."
"cette fois j'allais m'occuper d'eux, m'y consacrer à plein temps, j'allais cesser de vivre à leur côté pour vivre avec (...)"

Et petit bonheur, même si le sujet ne l'est pas : il est adapté au cinéma par Jalil Lespert avec Benoit Magimel dans le rôle titre !
Il est actuellement à l'affiche ! 
A noter qu'il est plus prudent d'y aller avec quelques mouchoirs en poche...

Découvrez ci-dessous la bande annonce ! J'ai évidemment hâte d'aller le voir, la bande-annonce est des plus prometteuse, j'y ai de suite retrouvé l'atmosphère du livre !

Distributeur : Universal Pictures International France

lundi 26 décembre 2011

[DVD] : "Blue Valentine" de Derek Cianfrance


"Blue Valentine" un film de Derek Cianfrance.
Distribué par Films sans Frontières

En quelques mots : Dean est déménageur, il rencontre Cindy dans une maison de retraite. Dean est un jeune homme avec un tempérament plutôt calme et gentil et décide alors de provoquer un peu le destin et retourne voir Cindy. Dean et Cindy s'aiment alors passionnément... Mais le temps éloigne Cindy de Dean...
  • en 2 mots :  amour & désamour
  • en 1 question : aimer c'est aussi apprendre à se désaimer?

"Blue Valentine" est assurément un film coup de poing. Un film qui nous plonge dans la vie de Dean et Cindy... mais comme "(500) jours ensemble" ou "Les noces rebelles" c'est ici un film sur un couple qui se sépare...


A coup de flash-back Derek Cianfrance nous raconte l'histoire de Dean, épatant Ryan Gosling, et Cindy, sublime Michelle WilliamsUn couple qui vit un coup de foudre, une épreuve et amour passionné... Mais... car oui il y a un mais, le couple fait aussi face au temps passe et vit alors un désamour désarmant...

Tel un documentaire, les séquences sont en plan serré comme une caméra au poing qui suit les deux héros dans leur quotidien et leur histoire d'amour... Parfois à la limite du voyeurisme créant un léger malaise... Une tragédie romantique où l'on assiste impuissant au désamour de Cindy pour Dean...

Une vision franche, sincère et sans tabou de cette histoire d'amour qui se termine par la séparation de ses deux êtres qui se sont pourtant tant aimés...

Les séquences alternent subtilement et dans un rythme régulier le passé et le présent, à coup de changement de lumière, tantôt lumineux, tantôt sombre et bleu avec une belle efficacité... Loin d'être déstabilisant il permet de faire un retour sur le début de leur histoire d'amour et se rappeler qu'avant de se séparer ils se sont aussi aimer... Tendez bien l'oreille, la BO est discrète mais superbe ! Ce passage au Yukulélé <3

A noter que Derek Cianfrance a toujours eu Ryan Gosling et Michelle Williams en tête pour jouer Dean et Cindy. Et quelle bonne idée !! Pour l'anecdote, il faut savoir que pour plus de réalisme, il leurs a d'ailleurs demandé de vivre quelques semaines ensemble, comme un couple. Leur laissant d'ailleurs au cours de ce tournage beaucoup de liberté, avec parfois des scènes en totale improvisation (la scène de leur balade dans la ville ou la scène sur le pont).

Les côtés "importants" de chaque personnage est ici sublimés par ces acteurs de choix et de talents. Le côté rassurant de Ryan Gosling s'ajuste parfaitement à la fragilité sous-jaccente de Michelle Williams. Et pourtant, tout au long du film, le spectateur voit ses aspects progressivement s'inverser. Ryan devient alors faible et fragile et Michelle devient elle, la femme forte qui fait le choix de partir quand même. Comme quoi...

Vrai plus et petit bonheur visuel, le générique de fin qui reprend les scènes clés du film à coup de feu d'artifice... magnifique !!

"Blue Valentine" est un drame romantique, une histoire de séparation, on s'aime, on se s'aime plus, alors je te quitte ... Une vision franche et sincère d'un couple qui se sépare. Ryan Gosling et Michelle Williams y forment un duo étonnant et merveilleux... 

A noter  : Certains titres dont le passage au yukulelé est interprété par Ryan Gosling himself...

et impressionnant la ressemblance entre Derek Cianfrance et Ryan Gosling non?

samedi 24 décembre 2011

[DVD] "Hesher" de Spencer Susser


"Hesher" un film de Spencer Susser, disponible en DVD le 3 Janvier 2012.
Distribué par la Metropolitan Filmexport.


En quelques mots : TJ, 13 ans,  vient de perdre sa maman dans un tragique accident de voiture. Entouré de son père qui passe ses journées noyé dans le chagrin et les cachets et de sa grand-mère un peu à côté de la plaque, il voit ses journées rythmées par les persécutions et la violence d'un élève de son collège. Un jour il croise le chemin de Hesher, trentenaire solitaire qui ne semble avoir que mépris pour le monde extérieur et ses semblables, mais qui semble lui prêter un peu d'intérêt...
  • en 2 mots : violence & volonté
  • en 1 question : aimer, est ce aussi bousculer l'autre ?

Hum, comment dire, "Hesher" est un film qui ne laisse pas indifférent...
Maintenant, dire si il est bien ou mauvais c'est une autre paire de manche... Franchement je ne saurais pas dire... Déjà une chose à savoir, Spencer Susser maîtrise son film de bout en bout puisqu'il y est réalisateur, scénariste, producteur et monteur, donc si c'est bien c'est de sa faute, mais si c'est pas bien c'est de la sienne aussi...
Le film oscille sans cesse entre suspens, lenteur et violence. J'ai sursauté 2 ou 3 fois !! (oui je sais il m'en faut peu, mais quand même !) en même temps cela signifie que le film m'a suffisamment "attraper" pour que je sois prise dans l'histoire au point de vivre chaque moment "surprise/choc" pleinement...

"Hesher" donne une impression  globale de mal être, on est un peu mal à l'aise devant ses personnages à la dérive... La musique est intriguente, les plans sont fixes et lents, mais à la fois indispensable à l'ambiance du film qui reflêtent bien les émotions des personnages. Devin Brochu dans le rôle de TJ est bluffant...prometteur ce petit gamin ! Jeune garçon bousculé par la vie, qui n'a de cesse que de prendre des coups. On ne peut qu'être attendrie... Il vient de perdre sa mère dans un accident tragique, il subit coups et humiliations d'un camarade d'école, son père inattentif noyé dans son propre chagrin (Rain Wilson) et même Hesher (Joseph Gordon-Levitt), qu'il pensait avoir pour ami, le bouscule en permanence physiquement et émotionnellement. 
Sa seule petite bulle de douceur est Nicole (Nathalie Portman), une jeune femme qui se croit pourtant transparente, qui prendra un jour sa défense. Et pourtant Hesher viendra là aussi lui "prendre"...

Finalement Hesher est un peu la part sombre de tout le monde et pousse les personnages à se retrouver eux-mêmes... Tel le messie il vient sauver ce père et ce fils qui perdent pieds... Une fois sa mission accomplie il s'en va...

Alors oui c'est un chouette film sur l'espoir en demain, sur la vie qui prendra toujours le dessus, sur l'amour familiale, mais c'est aussi un film plein de violence. Franchement le petit TJ morfle bien quand même... Mais peut-être est ce aussi dans le but de titiller notre compassion et nous attacher plus solidement encore aux personnages, mais on a franchement l'impression d'être surtout impuissant et on a juste envie que cela cesse.
 
Anecdote que l'on peut retrouver sur la toile autour de ce film, il parait que titre rappel la police de caractère du groupe Metallica... Personnellement avant de lire cela je n'ai pas forcément fait le lien...
A part dans le côté Trash Metal de la BO (assez peu présent je dois dire) je ne vois pas trop le lien... Ou alors dans la musique qui nous bouscule comme ce film...  
"Hesher" un film donc où l'histoire est certes un peu "facile" mais où du coup le jeu des acteurs est primordiale et il est ici excellent ! Un film borderline et surprenant qui laisse un petit goût amer et demande le temps de la réflexion pour y trouver du bon. Ouf !

A noter  :
- un joli générique de fin plutôt insolite et originale tout en graffiti.

Et surtout ne faites pas l'impasse sur les bonus, ils sont vraiment chouettes et à découvrir !
- des scènes coupés (6mn)
- des scènes ratés (28mn) des coulisses du tournage et bêtisier
- des croquis symboliques et emblématiques du film
- et un fil rouge le temps du tournage. Une anecdote / clin d'oeil de tournage qui est venu tout au long du film perturber l'équipe du film. (je ne dis rien je vous laisse découvrir par vous même)

Merci à Cinetrafic pour cette découverte  ;)

Découvrez d'autres films sur Cinetrafic dans la catégorie Bon film et la catégorie Film 2010. !

Oh Oh Oh !!!

Bon réveillon
Joyeux Noël et Merry Christmas à tous !
Je vous souhaites plein d'amour, 
de musique, de livres, de DVD 
et de jolis souvenirs avec vos proches
Enjoy !

jeudi 22 décembre 2011

[Cinéma] "Le Café de Flore" de JM Vallée avec Vanessa Paradis, la BA est là !

C'est la semaine des bandes Annonces ! 
Et comme c'est l'anniversaire de Vanessa Paradis aujourd'hui !
hop la bande annonce de "Le café de Flore" 
de Jean-Marc Vallée
qui sort au cinéma le 25 JANVIER 2012 !

Enjoy !


Scénario original de Jean Marc Vallée
Distribution :  UGC Distribution

[Cinéma] Bande Annonce de "Bel Ami" de Declan Donnellan, Nick Ormerod

La nouvelle Bande Annonce de "Bel Ami"
de Declan Donnellan, Nick Ormerod
avec Robert Pattinson est là !

Enjoy !

<a href='http://video.uk.msn.com/?mkt=en-gb&vid=fae1b3ae-bc50-4947-a29a-011836e782ad&from=sharepermalink-twitter&src=v5:embed::' target='_new' title='Bel Ami trailer (MSN Exclusive)' >Video: Bel Ami trailer (MSN Exclusive)</a>

Check out this great MSN video - Bel Ami trailer (MSN Exclusive)

Rappel
Le film en quelques mots :
L'ascension sociale de Georges Duroy, un homme arriviste et séducteur, employé au bureau des chemins de fer du Nord et qui parvient au sommet de la pyramide sociale parisienne grâce à ses maîtresses et au journalisme...
Casting : Robert Pattinson, Uma Thurman, Kristen Scott Thomas, Cristina Ricci, Holliday Grainger, Colm Meaney

Date de sortie : 27/06/2012
Distributeur StudioCanal

mercredi 21 décembre 2011

[Cinéma] Bande Annonce de "La vie d'une autre" de Sylvie Testud

Le 15 Février prochain 
sort l'adaptation au cinéma de "La vie d'une autre" 
de Frédérique Deghelt par Sylvie Testud 
avec Juliette Binoche et Mathieu Kassovitz


La bande annonce vient de sortir !
Enjoy !
video


En quelques mots: Marie, 40 ans, se réveille en pensant qu’elle en a 25. Elle a oublié 15 ans de sa vie. Elle se réveille au début d’une histoire d’amour qui en fait se termine. Elle se réveille et elle a quatre jours pour reconquérir l’homme de sa vie.

Distributeur ARPSelection

Mon avis sur le livre ici  :)))

[Livre] "L'appel du sang - la seconde vie de Bree Tanner" de Stephenie Meyer



"L'appel du sang - la seconde vie de Bree Tanner" de Stephenie Meyer
Éditions  BlackMoon

En quelques mots : Bree à 15 ans, jeune vampire de 3 mois, elle fait partie d'un clan de jeunes nouveaux nés avides de sang. Leur chef Riley agit pour le compte de leur créateur à tous, Elle, dont tout le monde ignore le nom. Maligne elle sait se faire discrète et sait presque instinctivement ce que ressente les autres... Fred et Diego sont les seuls auprès de qui elle trouve un peu de sérénité. Mais le plan de sa créatrice et de Riley se met en route...

  • en 2 mots : transformation & relation
  • en 1 question : l'instinct empêche t'il forcément la réflexion?

Oui je sais, encore une fois je prends ce livre bien tard, mais ayant adoré la saga "Twilight" et "The Host" j'ai eu peur de tenter ce livre. Oui je sais, ce n'est pas très logique, mais bizarrement j'ai eu peur d'être déçue... et finalement j'ai du le sentir à l'avance... J'ai bien fait d'attendre...

Ce livre est pourtant bien dans la lignée de ce qu'à pu écrire Stephenie Meyer avec quelques clins d'oeils aux précédents livres (en même temps on est bien d'accord on interprète comme on veut ce que l'on veut), clin d'oeil pour la grotte (The Host/Les âmes vagabondes), Bree qui se cache dans les cimes des arbres (séquence Edward et Bella dans Twilight), elle ressemble d'ailleurs par bien des côtés à Bella (un instinct et une intuition bien prononcés) et une attirance presque inexplicable pour Diego en une seule journée partagée (Edward et Bella) et même allons y une petite ressemblance prénoms? "Kristie" et "Raoul" on pourrait rapidement y voir "Kristen" et "Robert" ou est ce moi qui les voit partout? ^^ LOL

Plus sérieusement l'histoire est extrêmement courte, si on a lu la saga ou vu au cinéma "Eclipse" / "Hésitation", on sait bien comment cela finit, mais on a bien trop l'impression de survoler l'histoire... On apprend quelques subtilités qui pourtant ne trouve pas écho dans les livres "Twilight"...
Un exemple ?
=> Edward lit dans l'esprit de Bree que les Volturi étaient bien au courant de toute cela et pourtant rien ne transparait dans les livres "Hésitation" et "Révélation" #fail?)

On sent bien l'univers de la saga mais même si le personnage de Bree est attachant et que l'approche est bonne et plutôt réaliste on se demande bien pourquoi Stephenie a écrit ce tome, bien trop court et qui n'exploite pas à mon sens son potentiel. Pourquoi ne pas avoir mis l'accent sur Fred et Diego avec leur "passé" humain ? ou même celui de Bree ? même si l'on sait qu'il reste assez flou pour les nouveaux nés pourquoi pas ? pourquoi ne pas avoir ajouté une journée ou deux d'aventures dans la vie de Bree ?...

Bref pour moi ce livre n'est qu'un chapitre et pas un livre à part entière et crée à mon sens plus de frustration que de plaisir de lecture... C'est bien dommage...

Note 3/10
Contente de découvrir le côté "vampire" de la saga Twilight mais ce livre est bien trop court et les relations survolées... Il aurait pu être appelé "frustration"...

Morceaux choisis : 
"Et puis, j'étais partagée quant à l'idée de survie. Je ne voulais pas mourir, je ne voulais pas souffrir, mais à quoi bon ? Tous les autres étaient morts. Diego aussi, et ce depuis des jours. Son nom était sur mes lèvres, j'ai presque manqué le prononcer à voix haute. A la place, je me suis agrippé la tête à deux mains en cherchant à penser à des choses indolores."

[Cinéma] Bande Annonce de The Lucky One - "Le Porte Bonheur"

Nouvelle adaptation au cinéma pour Nickolas Sparks
"The Lucky One"
Enjoy !


Sortie Us prévue en avril 2012 en France on n'sait toujours pas :(
http://theluckyonemovie.warnerbros.com/index.html

Mon avis sur le livre : http://noaetsonmonde.blogspot.com/2011/08/livre-le-porte-bonheur-de-nickolas.html

[Cinéma] "La Délicatesse" de David et Stephane Foenkinos

Le film sort aujourd'hui !
Enjoy !


De David et Stéphane Foenkinos. Avec Audrey Tautou (Nathalie), François Damiens (Markus) et Pio Marmaï (François)
En quelques mots Nathalie a tout pour être heureuse. Elle est jeune, belle, et file le parfait amour. La mort accidentelle de son mari va couper son élan. Pendant des années, elle va s’investir dans son travail, se sentir en parenthèse de sa vie sensuelle. Mais subitement,sans qu’elle comprenne vraiment pourquoi, elle embrasse un de ses collègues. Markus, un homme très atypique. S’ensuit alors la valse sentimentale de ce couple hautement improbable qui va susciter interrogation et agressivité au sein de l’entreprise. Choisit-on vraiment par quel moyen on renaît à la vie ? Nathalie et Markus vont finir par fuir pour vivre leur histoire et leur émerveillement à l’abri de tout. Cette histoire de renaissance est aussi celle de l’étrangeté amoureuse.
Distributeur : Studio Canal

Rappel : petit billet sur le livre ici http://noaetsonmonde.blogspot.com/2011/12/lecture-la-delicatesse-de-david.html
et mon petit billet à venir dans le week-end je pense ;)

[Cinéma] "The Hobbit" Un voyage inattendu - le 1er trailer est là !

BA en VO Bilbo le Hobbit : Un Voyage inattendu
The Hobbit :  An unexpected Journey

Enjoy !


Sortie prévue le 14 Décembre 2012

lundi 19 décembre 2011

News Ciné : Paramount change de logo et fête ses 100 ans !

Parce que c'est un incontournable du cinéma depuis 100 ans, parce qu'il est identifiable rapidement par tous fans de cinéma et parce que j'aime souvent les films de ce studio et que le communiqué de presse vient de tomber, hop un petit billet pour la Paramount qui révèle son nouveau logo !


Avant
Après

A l'occasion du 100ÈME anniversaire du Studio, Paramount change de logo !
Créé en 1916, le tout premier logo du studio, symbolisé par un pic enneigé de la chaîne de montagnes Wasatch laisse la place cette année au nouveau logo conçu par Devastudios. Une touche de modernité, qui ne vient en rien changer les codes graphiques qui permettent de l'identifier très rapidement ! Pour le coup j'ai envie de dire un changement léger, subtil et réussi. (Toujours un peu frileuse des changements radicaux cela me va bien ^^)

Ce nouveau logo déjà mis en place pour le dernier opus de Mission : Impossible Protocole Fantôme, avec Tom Cruise, sorti mercredi, sera désormais utilisé tout le long de l'année 2012. En 2013, le texte concernant le 100èmeanniversaire sera supprimé du logo qui conservera alors son nouveau design et sera conservé comme logo à part entière. 

A propos de Paramount Pictures Corporation
Paramount Pictures Corporation (PPC), producteur et distributeur de films, est une filiale du groupeViacom (NYSE : VIA, VIA.B), société leader dans l’industrie du divertissement proposant des contenus de qualité pour le cinéma, la télévision et les plateformes numériques. Le groupe détient les marques suivantes : Paramount Pictures, Paramount Vantage, Paramount Classics, MTV Films et Nickelodeon Movies. PPC Operations englobe également, dans le cadre de ses opérations, les sociétés Paramount Digital Entertainment, Paramount Famous Productions, Paramount Home Entertainment, Paramount Pictures International, Paramount Licensing Inc., Paramount Studio Group, et Worldwide Television Distribution.

A propos du 100ème anniversaire de Paramount Pictures
Unique studio toujours basé à Hollywood, Paramount Pictures célèbre en 2012 sa 100ème année dans le show business. Adolph Zukor, Jesse L. Lasky et Cecil B. DeMille sont considérés comme les pères fondateurs et Queen Elizabeth fut le premier film produit par le studio en 1912. A travers un siècle d’excellence, Paramount est devenu une dans l’industrie du cinéma et continue à offrir le meilleur du divertissement au public à travers le monde.


Quel sera le prochain studio à moderniser un peu son logo? ^^


Up Date : Histoire de fêter dignement ses 100 ans Paramount a mis en place quelques clins d'oeils dévoilés au fur et à mesure de l'année. Comme : 

- un poster constitué de vignettes symbolisant les grands titres du studio


- ou encore une photo souvenirs réunissant plus de 100 personnalités du cinéma a découvrir ici
A l’occasion du 100ème anniversaire de Paramount Pictures en 2012, le célèbre studio hollywoodien, dirigé par son président-directeur général Brad Grey, a invité plus de 100 des plus grandes stars mondiales à participer à une photographie historique afin de fêter le passé illustre et l’avenir éclatant du studio centenaire ! : 
 
Un clique pour une version zoomée ;)
 Ci-dessous, les noms et emplacements des 116 artistes réunis pour cette photographie exceptionnelle.

 
© 2012 Paramount Pictures. Tous droits réservés.

et ci-dessous une superbe vidéo des coulisses de cette photo collector réunissant les légendes du cinéma américain...
<3<3<3 Enorme !!

[Cinéma] News "Cosmopolis" de David Cronenberg - Poster Officiel

Update : Source http://www.rpattzrobertpattinson.com/
Nous tenions à préciser que cette affiche n'est en rien officielle mais est un fanart (très bien réalisé au demeurant) fait par Heroxmasox et qui circule sur la toile depuis Août dernier (voir l'article consacré à ce dernier sur le site non officiel cosmopolis.com ici)
News du jour : poster dévoilé pour "Cosmopolis" de David Cronenberg

« Jusqu’où peut-il aller avant qu’il n’aille trop loin ? »



Le film en quelques mots : adaptation du roman du même nom de Don DeLillo, Cosmopolis suit, une journée durant, les pérégrinations existentielles du multi-millionnaire Eric Packer.

En plus du poster un nouvel affichage vient de sortir


Sortie prévue en 2012, mais pas encore de date de sortie officielle

jeudi 15 décembre 2011

[Cinéma] Nouvelles photos de l'adaptation de "Bel Ami"

Petites news de "Bel Ami" de Guy de Maupassant adapté au cinéma par Declan Donnellan, Nick Ormerod. Ci-dessous quelques nouvelles photos officielles



Et petit rappel de celles déjà parues : 

 


Le film en quelques mots : 
L'ascension sociale de Georges Duroy, un homme arriviste et séducteur, employé au bureau des chemins de fer du Nord et qui parvient au sommet de la pyramide sociale parisienne grâce à ses maîtresses et au journalisme... 
Casting :  Robert Pattinson, Uma Thurman, Kristen Scott Thomas, Cristina Ricci, Holliday Grainger, Colm Meaney 

Date de sortie : 27/06/2012
Distributeur StudioCanal 

Source

mercredi 14 décembre 2011

[Livre] "L'Amour dure trois ans" de Frédéric Beigbeder


"L'Amour dure trois ans" de Frédéric Beigbeder
Éditions Grasset

En quelques mots : Marc vient de quitter Anne... Trois ans d'amour puis vient le désamour pour aimer à nouveau... Alice est entrée dans la vie de Marc... Mais elle est mariée. Entre constats et  narration on fait aussi l'apprentissage de l'amour...

  • en 2 mots : temps & constat
  • en 1 question : (facile mais) l'amour dure t'il vraiment trois ans ?

Oui je sais j'y viens tard, Frédéric Beigebeder à sorti son livre en 1997 et je ne le lis que maintenant en 2011... J'ai envie de dire mieux vaut tard que jamais non? Et puis, surtout son film sort très prochainement alors il fallait bien lire le livre avant...

La lecture est vive et dynamique. Composé de chapitres très courts. Comme des idées semées au vent, mais finalement avec une certaine logique et chronologie. Très rythmé et imagé avec de nombreuses références et métaphores (les immeubles qui s'effondre, l'impression d'être dans un manège qui donne mal au coeur...) l'histoire de déroule sous nos yeux comme une conversation avec un ami.
Frédéric Beigbeder s'amuse aussi des mots comme pourrait le faire notre ami confident pour détendre un peu l'atmosphère ou un petit sourire... "Avec Julie, nous nous sommes assis sur un sofa pour manger des canapés et non l'inverse" ou "la vengeance est un plat qui ne se mange pas".


Finalement un monologue entre le lecteur et lui comme une confidence qu'il nous ferait autour d'un verre ou un après-midi ensoleillé à l'ombre des arbres à Ibiza...

Beaucoup de constat, beaucoup de métaphores ou de "c'est comme...". Des constats parfois évident : la nouveauté attire, le confort ennui. Le doute et l'incertitude intrigue et attire. On ne veut finalement que ce que l'on désire... L'amour change et parfois nous quitte et s'enfuit quand le geste de plus pour l'autre disparait (on ne se rase plus pour l'autre, on ne prévoit plus à "nous" mais à "je", on sort pour ne plus être à deux...).
Un univers un peu à la Alexandre Jardin et son Fanfan, séduit moi tous les jours, comme si je te quittais tous les matins. Comme Alexandra il a peur que l'amour devienne quotidien et routine pour ne plus aimer passionnément.

Petit plus, à mon sens, de ce roman, Frédéric Beigebeder va même, à plusieurs reprises s'adresser directement aux lecteurs : "Vous qui me lisez, vous avez sûrement...", impliquant d'autant plus le lecteur dans cette "conversation". Un livre si personnel où l'on devine bien vite que Marc est en fait Frédéric lui même... Quel joli final...

A noter aussi, pour moi, mon petit coup de coeur : il fait même référence à James Dean et au film "La Fureur de vivre" quand le héros fait une Chiken Run pour tester ses limites... <3. Fin de la parenthèse.

Un livre que j'ai donc lu avec beaucoup de plaisir, même si parfois les mots crus peuvent troubler un peu, ils ne sont finalement que provoc et sincérité...
Je n'aurais qu'une question, enfin j'aimerai en savoir un peu plus sur une phrase qui m'a fait le plus fait réfléchir, qui m'a interpellé, qui m'a fait arrêter ma lecture pour y penser : "Entendre le parfum des couleurs" 5 petits mots et pourtant... On y retrouve les 3 sens de la vie (voir, entendre et sentir) en une seule phrase c'est beau et cela n'a pourtant pas beaucoup de sens...

Note 8/10
Bref un livre à lire comme un échange, une conversation avec un ami que l'on écoute et que parfois l'on comprend, ou pas... Un livre sur l'amour et le temps de l'amour, dynamique et plein de vie. Un livre que j'ai hâte de voir en image au cinéma ! :)


Morceaux choisis : 
"On voudrait faire "pomme z" avec sa vie. Car c'est soi-même qu'on abîme le plus, quand on fait souffrir quelqu'un."
"Penser rend triste ; c'est la vie qui doit l'emporter."
"Anne m'a rendu la liberté, et voici que je lui en veux de me laisser face à moi-même. Je lui en veux de m'autoriser à repartir de zéro. Je lui en veux de m'obliger à prendre mes responsabilités. Je lui en veux de m'avoir poussé à écrire ce paragraphe. "
"Je m'habille de noir car je suis en deuil de moi-même. Je porte le deuil de l'homme que j'aurais pu être"
"L'amour le plus fort est celui qui n'est pas partagé"
"Aimer quelqu'un qui vous aime aussi, c'est du narcissisme. Aimer quelqu'un qui ne vous aime pas, ça, c'est de l'amour."
"on ne peut désirer ce que l'on a. C'est contre nature"
"Au XXème siècle, l'amour est un téléphone qui ne sonne pas."
"De nos jours, Descartes n'écrirait plus : "je pense donc je suis". Il dirait "Je suis seul donc je pense".  Personne ne veut la solitude, car elle laisse trop de temps pour réfléchir."
"Je regarde une mouche qui se cogne contre la fenêtre de ma chambre et je songe qu'elle est comme moi : il ya du verre entre elle et la réalité. Séparée du bonheur par une prison invisible."
 "Ecrire, c'est porter plainte."
"Les époux dînent, les amants déjeunent."
 "(...) tout est beau avec toi, même moi."
"J'ai peur de ta peur."
"Je hais ton passé qui encombre mon avenir."
 "Je préfère être malheureux sans toi qu'avec toi."
"Le bonheur c'est le silence du malheur." Bruno Richard


NB : Le livre est déjà adapté au cinéma par Frédéric Beigbeder himself !
Sortie le 18 Janvier 2012
Distributeur EuropaCorp Distribution
Ci-dessous, la bande annonce où déjà on sent de légère modification au livre... mais dans la mesure où l'auteur, réalise on a des chances d'avoir, en fait, des compléments d'informations... 
Verdict le 18 Janvier 2012 !

lundi 12 décembre 2011

Guide Officiel Twilight - Révélation Chapitre 1

A découvrir cette semaine 
le nouveau guide officiel du dernier volet Twilight
Révélation - Chapitre 1 / Breaking Dawn - Part 1

 


Disponible dès le Mercredi 14 décembre 2011 !
et en précommande sur amazon.fr ici


Descriptions du produit
Présentation de l'éditeur
Découvrez en images et en couleur les coulisses de l'avant-dernier film de la série qui a conquis des millions de lecteurs et de spectateurs à travers le monde. Photos inédites, interviews, anecdotes... Révélation 1re partie n'aura bientôt plus de secrets pour vous !
  • Poche: 144 pages
  • Editeur : Hachette Jeunesse (14 décembre 2011)
  • Collection : Hors-série roman
  • Prix : 14,16 euros

hop zou petit cadeau de Noël en avance ^^

mercredi 7 décembre 2011

A noter : [Livre] "Paris Pochoirs" de Samantha Longhi, Benoît Maître

Découverte du jour !


"Paris Pochoir" de Samantha Longhi, Benoît Maître
Editions Alternatives

Un livre de référence sur l’histoire du pochoir qui fête cette année ses trente ans d’existence. Paris Pochoirs a volonté de regrouper les œuvres et les artistes qui ont marqué cette pratique, spécificité parisienne dont l’origine remonte à 1981 avec Blek le Rat. Les grands noms du mouvement – Blek le Rat en tête, mais aussi Miss.Tic, Nemo, Mosko & Associés, Jef Aérosol, Artiste-Ouvrier, C215... – se retrouveront ici associés à des pochoiristes qui, pour être restés anonymes, ont également fait preuve d’un réel talent. Divisé chronologiquement en quatre parties, les auteurs se sont attachés à raconter l'histoire du pochoir de ses prémisses durant les années 70 jusqu'à nos jours. La richesse de l’iconographie (plus de 300 documents) répond à celle du contenu textuel – biographies des artistes, citations, encadrés techniques, ainsi qu'une cartographie du pochoir à Paris, autant d’éléments qui ont pour vocation de rendre Paris Pochoirs vivant, dynamique et interactif.

Paru le 1er décembre 2011
256 pages quadri, 17 x 24 cm, couverture cartonnée et sérigraphiée
39 €

En bonus : dans chaque ouvrage, l'affiche de Jana & Js reproduite ci-dessous.




Pour commander c'est par ici => http://www.editionsalternatives.com/site.php?type=P&id=1045

mardi 6 décembre 2011

[Jeu] Quizz cinéphile pour la sortie du film Carnage !


A l'occasion de la sortie le 7 Décembre du film CARNAGE, le dernier film de Roman Polanski adapté de la pièce du théâtre du même nom, Filmo TV a mis en place un quizz pour les cinéphiles avertis !
Vous pouvez jouer jusqu'au 21/12/11 ! 
Enjoy !

à gagner:
  • 1er lot : 1 abonnement de 3 mois (soit pratiquement 360 films gartuits) + 2 places de cinéma pour aller voir Carnage
  • 2ème lot : 18 places de cinéma pour aller voir Carnage
  • 3ème  lot : 10 films bonus valables sur tout le catalogue filmo TV

Carnage en quelques mots : Dans un jardin public, deux enfants de 11 ans se bagarrent et se blessent. Les parents de la "victime" demandent à s'expliquer avec les parents du "coupable". Rapidement, les échanges cordiaux cèdent le pas à l'affrontement. Où s'arrêtera le carnage ?


Avec Jodie Foster, Kate Winslet, Christoph Waltz, John C. Reilly

Lecture : "La délicatesse" de David Foenkinos

"La délicatesse" de David Foenkinos
Editions Gallimard


En quelques mots : Il y a 3 ans Nathalie a perdu l'amour de sa vie François dans un tragique accident de voiture. Un matin, son collègue Markus, un peu banal, pour ne pas dire laid, entre dans bureau... Soudain, une impulsion, elle l'embrasse sans bien savoir pourquoi...

  • en 2 mots : délicatesse & début
  • en 1 question : La délicatesse n'est elle que fragilité?


"La délicatesse" est un livre que j'ai découvert par hasard, en découvrant d'abord qu'un film allait se faire avec Audrey Tautou et François Damien... J'ai donc bien sûr voulu lire le livre d'abord et encore plus lorsque j'ai appris que l'auteur du roman serait également le scénariste et le réalisateur : David Foenkinos...

Le livre nous immerge de suite dans la vie de Nathalie, jeune trentenaire qui semble connaître le bonheur parfait... A t'elle point qu'elle en a même peur... Et le drame, presque attendu arrive, l'amour de sa vie François, meurt dans un accident de la route... Un livre empreint de poésie, plein de détails et de références. Moi, qui aime noter les phrases que j'aime à chaque lecture, j'aurais presque pu en relever une à chaque page... Débordant de douceur et de tendresse, ce livre EST délicatesse dans tous les sens du terme, à la fois fragile et rafiné, mais aussi délicat dans le sens où la situation est elle même délicate... Markus est la délicatesse même pour Nathalie si délicate dans son deuil...

Un livre que l'on lit comme on va voir un film, on le lit vite oubliant le quotidien qui nous entoure, les chapitres sont aérés et les séquences assez courtes. On alterne avec bonheur le point de vue des personnages... Nathalie et Markus, mais aussi Charles (le patron) et Chloé (la collègue) qui se révèlent pour le coup assez indélicats envers les deux héros de cette romance inattendue...


Un livre plein de moral aussi, qui nous pousse à voir l'aspect positif des choses, qui nous pousse à aller au delà des apparences... Et un livre plein d'anecdotes... Ou de petits détails inutiles (elle a acheté 3 paires de chaussures, le résultat des matchs de foot, la définition du mot moquette, la recette du risotto, la posologie du Guronsan...), ou des séquences inattendues : Un extrait de scénario... En écrivant le livre pensait-il déjà au film? Petit coup de coeur d'ailleurs pour le cadeau de Markus à Nathalie, si chargé de souvenirs pour la trentenaire que je suis ! Et oui, les PEZ ont aussi marqués mon enfance...

Au départ déstabilisée par les références qui n'ont parfois ni importance ni influence sur la lecture, mais que l'on se surprend finalement à attendre... comme une surprise au coin d'une rue... Comme l'histoire même de Nathalie et Markus, insoupçonnée et belle...

Morceaux choisis :
"Une entrée en matière absolument classique, qui détermine souvent le début des choses qui le sont moins, par la suite"
"Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité"
"Il y a parfois des phrases qu'on adore, qu'on trouve sublimes, alors que celui qui les a prononcées ne s'est rendu compte de rien.
"Ils raffolaient des soirées où ils se racontaient à nouveau leur rencontre, se remémorant les détails avec plaisir, se glorifiant de la justesse du hasard. Ils étaient en matière de mythologie de leur amour, comme des enfants à qui l'on raconte inlassablement la même histoire."
"mais ce n'est jamais simple de passer du regard à la conversation, de l'oeil au mot"
"c'était déjà un film culte dans ses souvenirs"
 "Aphorisme de Cioran "L'art d'aimer? C'est savoir joindre à un tempérament de vampire, la discrétion d'une anémone""
"Sans faire de bruit. Aussi discret qu'un point virgule dans un roman de huit cents pages."
"Dans son lit il sut qu'il ne serait pas capable de s'endormir : comment aller vers le rêve quand on vient de le quitter?"
"La réplique flotta dans l'air, gênée de ne pas avoir d'oreille pour atterrir"
 "Il s'approcha d'elle et la serra dans ses bras, comme pour encercler la souffrance."
 "des secondes qui sont notre future nostalgie"
"Les soirées peuvent être extraordinaires, les nuits inoubliables, et pourtant elles aboutissent toujours à des matins comme les autres."
note 9/10
Une belle histoire empreinte de délicatesse et de poésie... L'histoire d'un amour inattendu et plein de charme qui nous pousse à regarder d'un peu plus près peut-être le monde qui nous entoure et ceux qui nous sont proches... ou pas encore... On passe un charmant moment avec Nathalie et Markus.


Et bonheur donc le livre est adapté au cinéma !
Sortie prévue du film "LA DELICATESSE" le 21 décembre 2011
Distributeur StudioCanal


dimanche 27 novembre 2011

[DVD] : "A la recherche de l'homme parfait" de Michael Lehmann


A la recherche de l'homme parfait, un film de Michael Lehmann, en DVD le 2 novembre 2011. Distribué par la Metropolitan Filmexport.
Note : A voir et revoir

En quelques mots : Daphné jeune sénior dynamique, qui ne laisse peu de place hasard, est la mère de trois jolies filles, Maggie, Mae et Milly. Alors que les deux premières sont mariées, Milly semble elle à chaque rencontre faire de mauvais choix... Un peu, beaucoup ,envahissante Daphné décide de lui dénicher la perle rare et passe une petite annonce pour lui trouver l'homme idéal et rencontre chaque prétendant lors d'un journée speed dating avant de mettre en place la rencontre de son élu à sa fille. Lors de cette journée, un jeune musicien s'amuse de cette mise en scène et va finalement provoquer une rencontre avec Milly... Qui Milly choisira t'elle? L'homme idéal de sa mère? ou le jeune homme qu'elle pense avoir rencontré par hasard?

  • en 2 mots : coeur & impulsion
  • en 1 question : trop aimer, est ce mal aimer ?


Plus connu pour ses réalisations de séries TV (True Blood, Californication...) Michael Lehmann a tenté en  2007 l'aventure cinéma avec "A la recherche de l'homme parfait" ou "Because I said so"
Titre anglais d'ailleurs beaucoup plus parlant, puisqu'il reprend une phrase clé du film version VO (of course)...

J'ai envie de dire belle tentative :). On prend rapidement le rythme de cette belle comédie romantique dynamique, pleine de vie et de fraicheur où l'on tombe très vite sous le charme de ces actrices mais aussi surtout de Gabriel Macht <3. ^^ 

Une distribution formidable de femmes toutes plus charismatiques les unes que les autres !
Diane Keaton, est sublime en mère exigeante et aimante, qui se révéle très drôle avec un vrai sens du comique de situation. Mandy Moore (Le temps d'aimer) est touchante en jeune femme un peu maladroite dans ses sentiments et amène beaucoup de fraicheur de spontanée au film. Lauren Graham (Gilmore Girl) est sympathiquement attendrissante en grande soeur à l'écoute de toute la famille et surtout de Milly et Piper Perabo (coyote Girls, treize à la douzaine) bien que plutôt discrète est parfaite dans le rôle de la soeur plutôt équilibrée franche et sincère...

Un quator donc qui fonctionne très bien et qui lorsqu'il est à l'écran est un véritable tourbillon. Elles parlent à toute vitesse faisant toujours 3 choses en même temps... On note aussi très rapidement que Milly est tout le portrait de sa mère, mais aussi celle qui souffre le plus des réflexions quasi permanente de celle-ci. Les ressemblances entre les deux vont crescendo, par petites touches subtiles. Dans leurs métiers, dans les gestes et habitudes du quotidien, ou même dans la décoration intérieure de leurs appartements... Un film d'ailleurs plein de petits détails charmants qui cadrent bien avec l'histoire. (le tatouage de Johhny à Milly <3 )...

Nous sommes donc à la recherche de l'homme idéal pour Milly, et nous avons affaires ici à deux adorables prétendants mais très différents l'un de l'autre...
En effet, remplissant leurs rôles à merveille, on retrouve dans le rôle de Jason, architecte ambitieux, sûr de lui et un peu don juan, Tom Everett Scott (choix de la mère) et dans le rôle de Johhny Gabriel Macht, jeune papa célibataire, musicien qui prend la vie comme elle vient qui sera le coup de coeur de Milly ... Les autres hommes du film, le père de Johnny, Joe (Stephen Collins) et son fils Lionel, (Ty Panitz) sont tout aussi bien casté et vraiment amène un vrai plus au film :)

On comprend donc très vite que l'on va devoir faire un choix entre le coeur et la raison...(perso mon choix va direment pour Gabriel Macht <3 ). Milly va t'elle écouter ses sentiments ou écouter sa mère?...

Autour de quiproquo et de révélations, les vérités se font entre mère et fille(s) et nous fait prendre conscience de ce que peut faire une mère par amour, parfois peut-être maladroitement... Les sentiments sont ici très importants et révélateurs des difficultés de savoir quand, comment et jusqu'où aider son enfant. Et comment les relations parents / enfants sont fragiles et fortes à la fois, avec Daphné et ses filles, mais aussi avec Johnny, son père et son fils...
Mais n'en disons pas plus, à vous de découvrir les aventures des femmes Wilder :)

"A la recherche de l'homme parfait" est  résolument une belle comédie romantique  débordante de charme et tourbillonnante à souhait ! Mais aussi et surtout pleine d'espoir pour celles qui n'ont pas encore trouvés leur homme idéal ou qui ont une maman un peu envahissante ! A découvrir d'urgence !

A noter  : 
les BONUS assez court (moins de 15mn) mais vraiment bien faits et sympathiques avec un petit making of et un focus sur les décors et les costumes.


Merci à Cinetrafic pour cette découverte  ;)


Retrouvez sur Cinetrafic les films de cette année sur la catégorie Film d'amour ou découvrez la catégorie Comédie romantique !